Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : l'écriture ?
  • l'écriture ?
  • : de l'écriture ?
  • Contact
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 15:29

Subitement, la main se déroule, sortant de l'ombre de la manche. Elle éructe en dehors du vêtement en coton noir, se libère de l'enclos aveugle, aplanissant ainsi les bourrelets de peau rose. La surface de la peau est humide, les pores se dilate comme si la peau de la main s'ouvraient sur elle-même. La brillance de la sueur n'empêche pas l'épiderme de blanchir par endroit: périmètre d'amnésie sanguine. Les doigts s'agitent comme des filandres nerveuses flottant au gré d'aucun vent.

DSCF1539DSCF1542

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nerf frétille, se réveille d'au delà de sa planque. Il s'affame de son propre mouvement. Comme un hurlement resté au creux de la gueule, l'extraction de son propre désir suinte, transparait goutte à goutte. Le tremblement se fait de plus en plus fort. Le nerf oscille entre le rigide et la mollesse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Adrien Meignan - dans Corps